Biographie de Deçan

 

Breton vivant à Dinard, Deçan a consacré une partie importante de sa vie à l’action humanitaire, notamment dans les zones de conflits armés comme délégué du Comité International de la Croix-Rouge en Afghanistan, en Serbie, au Kosovo, en Albanie, en Somalie et en Ethiopie. Confronté à cette expérience physique de la guerre, Deçan éprouve le besoin d’exprimer son ressenti et ses émotions à travers la peinture. Il choisit alors de prendre son nom d’artiste, Deçan, en hommage à une ville de l’est du Kosovo. Son œuvre est profondément marquée par cette relation intime à la guerre, à la prison et à la privation de liberté, mais aussi par des événements plus personnels ayant induit des mécanismes de résilience permettant de surmonter et sublimer la réalité. Peignant de façon instinctive, appliquant la matière à même le support, jouant les effets de contraste entre l’acier et la toile, Deçan a pour objectif la recherche de l’émotion brute permettant à chacun de questionner sa propre vérité.

Il expose également à la galerie Tatiana Tournemine à Paris et à la Baule.