Eros -Thanatos

La vidéo ci-dessous a été réalisé à ESF Lausanne, lors de la dernière exposition d’Emilie Muller et Erol Gemma, en été 2012.

 

Aux synthèses historiques d’Erol Gemma, répondent les récits intimes d’Emilie Muller lesquels sont fondés sur une dramaturgie de la mémoire et du corps mis en scène. Il s’agit alors de réinventer des genres – le portrait, la nature morte, le paysage, la photographie de mode, la peinture équestre – en faisant éclater les conventions qui y sont attachés. Le patrimoine légué par les arts visuels sert ici de point d’appui à une réélaboration ludique de l’héritage familial (accessoires, vêtements, objets, lieux) afin d’en exorciser les démons et de s’affirmer en tant qu’artiste. Figurant délicatement en creux dans chacune de ses images, Emilie Muller hante en effet de sa nature sensible un corpus sous-tendu par un besoin de saisir l’indicible et de mettre à nu mascarades et stéréotypes.